vendredi 15 décembre 2017

armé

Pays-Bas: la police militaire tire sur un homme armé d'un couteau à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol "Nos enquêteurs sont sur place pour essayer de déterminer exactement quel était son mobile",(...) Scène de panique dans le hall de l'aéroport d'Amsterdam-Schipol. Vendredi 15 décembre, des agents de la police militaire néerlandaise stationné à l'aéroport ont tiré sur un homme qui est entré dans leur bureau et les a menacés d'un couteau. "Il a été touché à la jambe et emmené à l'hôpital à Amsterdam", a rapporté Dennis Muller, porte-parole de la police de Schiphol. L'homme, qui semblait confus, a été identifié par la suite comme étant un homme de 29 ans venant de La Haye. "L'homme est connu de la police militaire en lien avec de précédents incidents violents à Schiphol", a informé la police militaire sur Twitter plus tard dans la soirée. (...)
https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/pays-bas-la-police-militaire-tire-sur-un-homme-arme-d-un-couteau-a-l-aeroport-d-amsterdam-schiphol_2516951.html
================
(période critique septennale des 28 ans - rythmes courts à voir)

décès

L'acteur flamand Marc Van Eeghem est décédé à l'âge de 57 ans  Il était notamment connu pour avoir joué dans les séries télévisées "De Parelvissers" et plus récemment dans "Tytgat Chocolat". Il se battait contre un cancer de la prostate depuis sept ans. Mi-octobre, l'acteur avait annoncé qu'il renonçait à la chimiothérapie. "La fin ne me fait pas peur, même si je préférerais rester sur cette terre pendant quelques années encore", avait-il dit. Marc Van Eeghem était le frère du présentateur flamand Kurt Van Eeghem.
http://www.lalibre.be/culture/cinema/l-acteur-flamand-marc-van-eeghem-est-decede-a-l-age-de-57-ans-5a32c6bccd700ea8c6f50941
===================
("périodes charnières", nos périodes critiques ont également des liens avec certains maux : apparemment malade depuis sa période critique septennale des 49 ans et décédé à l'issue de la suivante, celle des 56 ans, lendemain du jour critique émotionnel E22)

virtuoses

Toulouse: L'incroyable tour de passe-passe de deux escrocs au moment de payer  Lunettes de soleil, tableau, objets de déco et paris sportifs à gogo. C’était Noël avant l’heure pour deux escrocs interpellés cette semaine et soupçonnés d’avoir arnaqué plusieurs commerçants et buralistes de l’agglomération toulousaine avec une dextérité et un bagou confondants. Selon La Dépêche du Midi, leur technique, extrêmement bien rodée, consistait à demander à payer par carte en plusieurs fois pour cause de plafond bancaire. Le premier paiement était réel mais pour les suivants ils faisaient semblant d’insérer leur carte (qui mentionnait une fausse identité), manipulaient les touches et éditaient en fait un duplicata du paiement antérieur. Le buraliste délesté de 2.400 euros en sept minutes Leur dernier coup a eu lieu mardi, quand l’un des deux comparses, placé sous surveillance par les enquêteurs de la Sûreté départementale, a enregistré huit fois 300 euros de paris sportifs chez un même buraliste du quartier de Purpan, et en ne payant bien sûr que la première salve. Le commerçant a été délesté de 2.400 euros en l’espace de sept minutes, rapporte le quotidien régional. Les deux escrocs virtuoses en manipulation, âgés de 29 et 34 ans, ont été interpellés pour l’un mardi à Toulouse et pour l’autre mercredi à Perpignan. Ils doivent être jugés ce vendredi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel.
http://www.20minutes.fr/faits_divers/2188467-20171215-toulouse-incroyable-tour-passe-passe-deux-escrocs-moment-payer
=============
(périodes critiques septennales des 28 et 35 ans)

brûlé

Paris : une touriste brûle à l'eau bouillante son fils de 11 ans pour l’obliger à danser Une Malaisienne de 46 ans, en déplacement à Paris pour accompagner son fils, danseur dans une troupe, a été interpellé. Elle aurait brûlé celui-ci avec de l'eau bouillante pour le forcer à danser. De multiples brûlures sur les poignets, les jambes et les fesses C'est ce que l'équipe d'hôtel du XVe arrondissement de Paris a découvert, mardi soir, sur un enfant de 11 ans, selon Le Parisien. Des faits imputables à la mère de l'enfant, une Malaisienne qui infligeait ces sévices à son fils, danseur dans une troupe. "Il avait l'air apeuré" Selon le quotidien, les faits ont eu lieu mardi soir dans un hôtel de la rue du Théâtre (15e arrondissement). En début de soirée, l'enfant est aperçu à la réception. "Il faisait des allées et retour en pyjama. Il avait l’air apeuré", a raconté un témoin. C'est alors que sa mère lui aurait crié dessus. L’enfant s’est ensuite réfugié sous le comptoir de la réception, où un employé découvre les traces des brûlures sur son corps. En anglais, l'enfant de 11 ans explique alors que sa mère faisait bouillir de l’eau pour lui verser dessus quand il refusait de danser. Ce jeudi, une perquisition a eu lieu à l’hôtel. La mère, âgée de 46 ans, a été interpellée puis placée en garde à vue pour "actes de torture et de barbarie sur mineur de moins de 15 ans par ascendant". L’enfant est toujours hospitalisé en pédiatrie à Necker, "très gravement brûlé", précise une source policière.
https://www.lci.fr/faits-divers/paris-une-touriste-brule-a-l-eau-bouillante-son-fils-de-11-ans-pour-l-obliger-a-danser-2073426.html
===========
(année P1 - rythmes courts mère et enfant à voir)

accident

Le bus scolaire qui a été percuté par un TER, jeudi en fin d'après-midi à Millas près de Perpignan, faisant au moins 4 morts et 8 blessés en urgence absolue, appartenait à la société de transport toulousaine A.Faur. L'entreprise l'a confirmé, ce vendredi matin, à La Dépêche du Midi. "Nous allons entièrement collaborer avec les enquêteurs a affirmé le porte-parole de la compagnie. M. Faur est d'ailleurs présent à la préfecture à Perpignan pour fournir tous les documents nécessaires". La France s'est réveillée sous le choc après le terrible drame qui est survenu peu après 16 heures dans le petit village de Millas, situé à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Perpignan. Pour une raison encore inconnue, un bus scolaire qui transportait 23 passagers (22 collégiens et la conductrice de 48 ans) a été percuté par un TER alors qu'il se trouvait sur un passage à niveau. Sous la violence du choc le bus a été littéralement coupé en deux. Les 22 personnes présentes dans le train sont toutes indemnes.(...)
https://www.ladepeche.fr/article/2017/12/14/2704685-ter-percute-bus-scolaire-pres-perpignan-moins-1-mort.html
=============
(conductrice apparemment en période critique septennale des 49 ans - le cas échéant rythmes courts à voir)
édit : le procureur indique que les barrières étaient fermées D'après les témoignages, qui ne sont pas concordants, la majorité des témoignages affirment que les barrières du passage à niveau étaient fermées au moment où le car était sur la voie" "On ne sait pas pourquoi le bus s'est arrêté sur les voies. (...)
la situation des rythmes courts de la conductrice est donc à voir.(d'autres données indiquent une conductrice de 46 ans)

justice

Justice à Rennes. Il met en scène le suicide de sa compagne Le tribunal correctionnel de Rennes a condamné ce jeudi soir un homme jugé pour violence et menace de mort à huit mois d’emprisonnement avec sursis.  Dans un contexte de disputes récurrentes, un homme « à bout de nerfs » a mis une corde autour du cou de la mère de son fils. Le tribunal correctionnel de Rennes l'a condamné ce jeudi soir à huit mois d’emprisonnement avec sursis. Il dit avoir « pété » un câble, avoir été « à bout de nerfs ». Cela faisait neuf ans qu’il était en couple. Et quatre mois qu’entre eux, ça n’allait plus. Plus d’entente. Plus de discussion. Sa compagne ne savait plus si elle voulait partir ou rester. Le 30 août dernier, dans une commune des environs de Fougères, alors que le maçon de presque 30 ans rentre chez lui après sa journée de travail, il l’entend discuter avec leur fils de 5 ans et imagine une « connivence », fomentée contre lui. Une dispute éclate. Emmenant la jeune femme dans le garage, à l’abri du regard de l’enfant, il se montre violent. Et va jusqu’à une mise en scène macabre : il sort un petit escabeau et une corde, qu’il met autour du cou de sa compagne, n’en desserrant l’étreinte qu’au moment où elle se met à crier. « Au-delà du raisonnable » Devant le tribunal correctionnel, ce jeudi, il n’a que peu de mots pour expliquer ce qu'il s’est passé, ce soir d’été. « Mes nerfs ont lâché », répète le grand gaillard, rouge de confusion. La victime, qui n’a pas porté plainte, se constitue partie civile. « Je ne l’excuse pas. Mais je ne lui en veux pas. C’est le père de mon fils », dit-elle.. « Depuis quatre mois, il voyait son cadre de vie partir en vrille », avance l’avocat du prévenu qui estime que « le couple a continué à dysfonctionner au-delà du raisonnable ». Le tribunal condamne le jeune homme à huit mois d’emprisonnement avec sursis et ordonne la confiscation des trois fusils de chasse et des munitions saisis lors de la perquisition au domicile. Le ministère public avait requis une peine de douze mois d’emprisonnement.
https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/justice-rennes-il-met-en-scene-le-suicide-de-sa-compagne-5447237
===============
les couples doivent apprendre à gérer les épisodes critiques (connus à l'avance) et qui nous arrivent à tous périodiquement. ici apparemment une mésentente puis une disjonction liées à la période critique septennale des 28 ans. rythmes semestriels (quatre mois avant ?) et rythmes courts à voir : on y trouve en principe le déclencheur du 30 août. rythmes de l'épouse aussi.

drame

Drame familial au Texas : un Israélien tue sa fille de 9 ans et se suicide La famille en Israël aurait alerté les autorités locales après avoir reçu un e-mail de Yariv Kaplan, annonçant ses intentions, mais les forces de l’ordre sont arrivées trop tard Un Israélien expatrié au États-Unis a abattu sa fille de 9 ans avant de se donner la mort à son domicile, au sud-est du comté de Travis, au Texas. Le meurtre-suicide intra-familial a été découvert lundi, quand les autorités ont été dépêchées sur place, après avoir été alertées par les membres de la famille en Israël, selon Walla News. L’homme a été identifié par les médias américains. il s’agit de Yariv Kaplan, 42 ans. Le père de Kaplan, qui vit dans le centre d’Israël, a déclaré que son fils avait adressé un e-mail à sa famille, faisant part de ses intentions. Bien que la famille ait tenté d’alerter la police locale, cette dernière n’est pas arrivée à temps.(...) Kaplan était apparemment en instance de divorce et se battait pour obtenir la garde de sa fille. (...)
http://fr.timesofisrael.com/drame-familial-au-texas-un-israelien-tue-sa-fille-de-9-ans-et-se-suicide/
============
(période critique septennale des 42 ans- pas de données pour l'instant pour voir les rythmes courts)

jeudi 14 décembre 2017

forcené

Gard : un forcené retranché avec son bébé chez lui Pendant plusieurs heures, dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 décembre, à Fontanès (Gard), un homme s'est retranché dans son appartement avec son enfant de 10 mois après avoir mis sa compagne à la porte. Selon les gendarmes, à Fontanès (Gard), l'homme âgé de 28 ans qui s'est retranché dans son logement avec son bébé de 10 mois était sous l'emprise de drogue dure. L'alerte a été donnée par sa compagne qui, présente dans l'appartement, avait été mise à la porte par l'homme. Lui est resté sur place avec son tout-petit. Les gendarmes du groupe Sabre de Vauvert ainsi que les militaires de la brigade de Calvisson et un négociateur sont intervenus sur place tentant de raisonner le forcené. Vers 3 h 30, mercredi, les gendarmes du peloton de surveillance et d'intervention ont réussi à pénétrer dans le logement. Le forcené a été maîtrisé. Le bébé était près de lui. La maman et l'enfant ont été hospitalisés.
http://www.midilibre.fr/2017/12/14/gard-un-forcene-retranche-avec-son-bebe-chez-lui,1603022.php
===========
(période critique septennale des 28 ans - rythmes courts à voir)

infanticide et suicide

Les raisons exactes du drame sont encore inconnues. Luke, 9 ans et Aubrey, 5 ans, étaient frère et sœur. En cette fin d’année, ils n’avaient qu’une hâte, que Noël arrive. Malheureusement, leur rêve a été brisé. Samedi dernier, Luke et Aubrey ont été retrouvés morts, dans leur domicile de North Richland Hills, au Texas (États-Unis). A leur côté, leur père, Christopher Dawson, 36 ans, médecin de profession. Lui aussi est décédé. C’est leur mère, Rachel Dawson, qui a fait la macabre découverte. Elle a directement appelé la police qui n’a pu que constater les décès. Le rapport d’autopsie révèle alors que le petit garçon a été tué d’une balle dans la tête et dans le torse. Sa sœur, d’une balle dans la tête. Affreux. Rapidement, les premiers éléments de l’enquête confirment ce qui était tant redouté : un double meurtre suivi d’un suicide. Le père des enfants les aurait donc abattu avec un fusil avant de retourner l’arme contre lui. Mais alors que s’est-il passé ? Le couple semblait être dans une mauvaise passe depuis quelques temps, selon une voisine. (...)
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=33&t=2112&sid=bed63a5ba1867e6d52fdd04676d6cb97
============
("mauvaise passe", dépression et drame de la période critique septennale des 35 ans)
January 13, 1981 - December 9, 2017
9 décembre 2017 (13/01/1981) (lendemain du jour critique physique P1 mais surtout probablement veille du jour critique intellectuel i17 - à un mois de l'anniversaire 37)
Me 6
Je 7
Ve 8 P(1)
Sa 9
Di 10 I(17)
Lu 11
Ma 12 E(15)

infanticide

Elle tue son bébé en le carbonisant au barbecue: deux mois de prison supplémentaire La jeune maman de 27 ans a avoué avoir tué l’enfant en le déposant vivant sur le barbecue. Julie M., une mère 27 ans dont le bébé, Pari, 2 ans, avait été retrouvé carbonisé le 24 septembre à Zemst, en Brabant flamand, reste en détention provisoire pour encore deux mois au moins, a décidé jeudi la chambre du conseil de Bruxelles. La jeune femme a entre-temps avoué avoir tué l’enfant mais les circonstances du crime restent floues. Alors qu’ils arrivaient au domicile de la mère, des membres de la famille de celle-ci avaient prévenu les secours l’après-midi du dimanche 24 septembre car de la fumée s’échappait de la porte du garage. Les services de secours étaient alors entrés et avaient découvert le corps carbonisé d’un enfant en bas âge. La mère, qui se trouvait également sur place, avait été transportée à l’hôpital à la suite d’une grave intoxication au monoxyde de carbone. Le juge d’instruction avait ensuite placé la jeune femme sous mandat d’arrêt pour meurtre. Cette dernière affirme avoir tué l’enfant en le déposant vivant sur le barbecue mais les experts doutent de sa version. Ils n’ont en effet retrouvé aucune trace de suie dans les poumons du bébé, ce qui indiquerait que le bambin était mort avant. L’inculpée a déclaré qu’elle désirait mettre fin à ses jours et emmener son enfant avec elle. Son époux avait demandé le divorce en juin et elle avait échoué à ses examens. Pour l’avocat de la défense, il est possible que sa cliente se soit dès lors trouvée dans un état psychique anormal au moment des faits. Elle aurait en effet des antécédents psychiatriques. C’est pourquoi le juge d’instruction a nommé un expert-psychiatre mais les conclusions de ce dernier ne sont pas encore claires. Source : Belga le 14 décembre 2017
http://www.skcenter.be/phpbb/viewtopic.php?f=32&t=2116&sid=bed63a5ba1867e6d52fdd04676d6cb97
==============
(drame de la période critique septennale des 28 ans - rythmes courts à voir pour l'élément déclencheur, le jour du drame)

drame conjugal

Schwer verletztes Paar in der Wohnung gefunden: Frau stirbt Als die Polizei in der Wohnung in Hamburg-Bramfeld eintrifft, findet sie ein verletztes Paar und dessen kleine Tochter. Die Frau stirbt, der Mann ist tatverdächtig. Die Hintergründe sind zunächst unklar. - Eine 35-jährige Frau in Hamburg-Bramfeld ist vermutlich bei einem Beziehungsdrama ums Leben gekommen. Die Polizei fand die lebensgefährlich verletzte Frau am Donnerstagvormittag in ihrer Wohnung, im Krankenhaus starb sie an den Folgen ihrer Verletzungen, wie die Beamten berichteten. Tatverdächtig ist der 43 Jahre alte Vater der gemeinsamen einjährigen Tochter, der ebenfalls mit Verletzungen ins Krankenhaus kam. Er sei stationär aufgenommen worden, Lebensgefahr bestehe nicht, hieß es. Ersten Ermittlungen zufolge hatte der 43-Jährige bei der Nachbarin geklingelt, ihr die kleine Tochter übergeben und die Frau gebeten, die Polizei zu verständigen. Die Hintergründe der Tat waren zunächst unklar. Auch in welcher Beziehung die beiden, die gemeinsam mit ihrm Kind die Wohnung in Bramfeld bewohnten, aktuell zueinander standen, war zunächst unklar. Zuvor hatte das «Hamburger Abendblatt» berichtet, dass der Mann auf seine Partnerin eingestochen haben soll und sich anschließend selbst umbringen wollte. Das konnte die Polizeisprecherin zunächst nicht bestätigen. Die Mordkommission hat die weiteren Ermittlungen aufgenommen. dpa-infocom GmbH
https://www.welt.de/regionales/hamburg/article171598385/Schwer-verletztes-Paar-in-der-Wohnung-gefunden-Frau-stirbt.html
============
ce jeudi matin la police a retrouvé un couple gravement blessé dans un appartement de Hambourg. la femme de 35 ans est décédée des suites de ses blessures alors que son compagnon de 43 ans a été momentanément hospitalisé et ses jours ne sont pas en danger. une enfant de un an a été prise en charge. l'homme est suspecté d'avoir tué sa compagne puis de s'être infligé lui-même des blessures.
(probable drame des périodes critiques septennales communes des 35 et 42 ans)

suicide

Il se suicide, percuté par un train après s’être garé sur les rails  La police a d’abord cru à un «accident ferroviaire», qui s’est révélé finalement être un «suicide».  Un homme de 88 ans, très affecté par la maladie de son épouse, s’est suicidé mercredi soir dans sa voiture, qu’il avait garée sur les rails et qui a été percutée par un train en Seine-et-Marne. Avisée vers 20h20, la police a d’abord cru à un «accident ferroviaire», qui s’est révélé finalement être un «suicide». D’après les premiers éléments de l’enquête, l’homme a immobilisé sa voiture sur les voies, dans le sens des rails. Elle a été percutée de plein fouet par un train de la ligne R qui effectuait la liaison entre Melun et Montereau (Yonne), à la hauteur de Grande Paroisse.
http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/12/14/il-se-suicide-percute-par-un-train-apres-s-etre-gare-sur-les-rails
===========
(rythmes courts à voir)

suicide

Un représentant du Kentucky accusé de violences sexuelles retrouvé mort, suicide probable  Un représentant républicain du Kentucky, accusé de violences sexuelles à l'encontre d'une adolescente, a été retrouvé mort ce mercredi, une balle dans la tête, un "suicide probable" selon les autorités, ont indiqué les médias locaux.  Dan Johnson avait opposé auparavant un démenti sur son compte Facebook aux informations d'un organisme local d'enquête, le Kentucky Center for Investigative Reporting, mis en place par la Radio publique du Kentucky. "Les accusations (...) sont fausses. DIEU et seulement DIEU connaît la vérité", a écrit notamment Dan Johnson, cité par le Courier-Journal de Louisville. Accusé d'agression sexuelle sur une adolescente de 17 ans La publication a ensuite été retirée. Mais elle a attiré l'attention des autorités qui ont retrouvé Dan Johnson, avec une balle dans la tête, a indiqué à la presse le médecin légiste du comté de Bullitt, David Bullings. Sa mort résulte d'un "suicide probable", a-t-il ajouté. Le représentant était accusé par une femme de l'avoir violentée sexuellement lors d'une fête de Nouvel an en 2012, alors qu'elle était âgée de 17 ans. Cette affaire intervient au milieu de toute une série de révélations sur des cas de harcèlement sexuel aux États-Unis, touchant aussi bien des personnalités du monde du spectacle, que des médias, de la mode ou de la politique.
http://www.bfmtv.com/international/un-representant-du-kentucky-accuse-de-violences-sexuelles-retrouve-mort-suicide-probable-1327229.html
=========
on retrouve effectivement certains éléments "habituels" d'un suicide :
13 décembre 2017 (18/10/1960)(lendemain du jour critique émotionnel E15 au sortir de la période critique septennale des 56 ans)
Ve 8
Sa 9
Di 10 P(12) I(17)
Lu 11
Ma 12 E(15)
Me 13
Je 14

suicide septennal

Loire-Atlantique : un 49ème policier se suicide avec son arme de service Il s'agit du 49ème suicide de policier en 2017 Le CRS de 55 ans s'est tiré une balle dans la tête à son domicile avec son arme de service dans la nuit de mercredi à jeudi. Dans la nuit de mercredi à jeudi, un membre de la Compagnie républicaine de la Sécurité (CRS) de 55 ans s'est suicidé avec son arme de service à Saint-Brévin-Les-Pins (Loire-Atlantique), rapporte France 3 Pays de la Loire. Il a utilisé son arme de service. Le policier membre des CRS42 de Nantes était "en instance de divorce et à six mois de la retraite", selon un journaliste de LCI. Il s'est tiré une balle dans la tête avec son arme de service à son domicile de Saint-Brévin-Les-Pins, laissant un mot derrière lui. Il a été découvert par son épouse, selon les informations de BFMTV. Un 49ème suicide. Il s'agit du 49ème suicide dans les rangs de la police depuis le début de l'année 2017. Une réunion est par ailleurs prévue jeudi entre la Direction générale de la Police nationale et le ministère de l'Intérieur à propos du mal-être des forces de l'ordre.
http://www.europe1.fr/societe/loire-atlantique-un-49eme-crs-se-suicide-avec-son-arme-de-service-3520715
================
période critique septennale des 56 ans - rythmes courts à voir (on se suicide - les policiers aussi - en période et en jour critique notamment jour critique émotionnel) les séparations et drames familiaux aussi ont lieu fréquemment à cause de cela.
çela arrivera bien moins le jour où l'on s'intéressera aux rythmes et cycles psychiques humains :
http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/p/blog-page_23.html
http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/2017/12/suicide_5.html

retrouvé mort

Châteaulin. Un nonagénaire disparu retrouvé mort ce mercredi  Un nonagénaire qui résidait à l’Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) des Collines Bleues, dans le quartier de Notre-Dame à Châteaulin (Finistère) a été retrouvé sans vie, mercredi en fin d’après-midi dans un bois près de la maison de retraite. Le nonagénaire avait disparu mardi vers 15 h 30. François Auffret, un homme âgé de 90 ans et résidant à l’Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) des Collines Bleues, dans le quartier de Notre-Dame à Châteaulin (Finistère), a été retrouvé sans vie, ce mercredi en fin d’après-midi dans un bois près de la maison de retraite. Les gendarmes avaient lancé des recherches, abandonnées mardi soir : le chien renifleur avait perdu la piste du disparu sur les quais de Châteaulin. D’après le parquet de Quimper, la personne âgée aurait pu se perdre et il est possible qu’elle ait voulu s’abriter dans le bois pour la nuit.
https://brest.maville.com/actu/actudet_-chateaulin.-un-nonagenaire-disparu-retrouve-mort-ce-mercredi_fil-3341064_actu.Htm
===========
(période critique septennale des 91 ans - rythmes courts à voir)

signé

Grande-Bretagne : le chirurgien gravait ses initiales au laser sur les organes de ses patients Le praticien a plaidé coupable lors de son procès dont le verdict sera rendu en janvier prochain. Si les plus grands artistes signent leurs œuvres, ce chirurgien britannique semble être allé un peu trop loin dans la mégalomanie. En effet, ce dernier a reconnu devant la justice avoir gravé ses initiales sur le foie de deux patients qui, bien entendu, n’avaient pas donné leur consentement pour un tel acte. Un « tatouage » au laser Cette histoire à peine croyable a été révélée par nos confrères britanniques du Daily Telegraph. Simon Bramhall, chirurgien à l’hôpital Queen Elizabeth de Birmingham de 53 ans, comparaissait donc devant le tribunal après avoir été accusé d’avoir gravé ses initiales sur le foie d’au moins deux de ses patients en 2013. Des marques indélébiles, découvertes par une autre équipe de chirurgiens sur l’une des victimes lors d’une opération de suivi. Les praticiens avaient en effet découvert avec stupeur les lettres « SB » inscrites à l’aide d’un laser au gaz argon utilisé en chirurgie pour cautériser les plaies.
https://www.24matins.fr/grande-bretagne-chirurgien-gravait-initiales-laser-organes-de-patients-664376
281064
============
ben oui... les période critiques septennales peuvent donner lieu à toutes sortes d'idées et de comportements, bons et moins bons : période critique septennale des 49 ans. (rythmes courts à voir)(dans les versions moins bonnes, nos jours et périodes critiques sont nos jours et périodes Hyde :-)

suicide

Suicide d'une étudiante en Paces Une jeune fille en Première année commune aux études de santé à la faculté de Marseille a mis fin à ses jours hier après-midi, alors que se déroulait le concours de médecine. On ignore pour l'instant les causes de ce geste, mais le timing interpelle. Une jeune fille prénommée Solène s'est suicidée hier, premier jour du concours de médecine à Marseille, rapporte France 3. Agée de 18 ans, elle a été retrouvée morte à son domicile. "Solène était une étudiante primante qui ne s'est pas présentée aux épreuves du concours", précise la Faculté de médecine d'Aix-Marseille dans un communiqué diffusé ce mercredi. Hier après-midi, les étudiants planchaient sur une épreuve difficile et particulièrement redoutée : l'UE 3, biophysique. Cette année, 2823 étudiants sont inscrits à Marseille. Seuls 350 à 400 d'entre eux seront retenus. (...)
https://www.egora.fr/actus-pro/etudes-de-medecine/34282-suicide-d-une-etudiante-en-medecine-apres-une-epreuve-de-paces
=============
(rythmes courts à voir)

suicide

Suicide d'une détenue du centre pénitentiaire de Riom  Une détenue du nouveau centre pénitentiaire de Riom (Puy-de-Dôme) s'est suicidée dans sa cellule, a appris l'AFP aujourd'hui auprès du syndicat Force Ouvrière, confirmant une information du quotidien régional La Montagne. Âgée de 43 ans, la détenue, qui était placée en quartier disciplinaire, a mis fin à ses jours en se pendant à l'aide d'un drap mardi entre 18H30 et 19H30, à l'occasion d'un changement de service. L'équipe du Samu qui est intervenue pour la réanimer n'a rien pu faire. Originaire de la Loire et atteinte d'"énormes troubles psychiatriques", la détenue était arrivée il y a quelques semaines à Riom. Elle avait depuis tenté de se suicider "par tous les moyens possibles" "une à deux fois par semaine", a souligné le syndicat. "On avait dénoncé cela. Elle aurait dû être dans un hôpital psychiatrique plutôt que dans une cellule carcérale", a critiqué à l'AFP le secrétaire local de FO Pénitentiaire Nicolas Machette, qui souligne par ailleurs que "30 à 40%" de la population carcérale est atteinte de troubles psychiatriques. "On n'est pas formé pour ça. Nous ne sommes ni urgentistes, ni médecins", insiste-t-il. Il s'agit du premier suicide enregistré au centre pénitentiaire de Riom, entré en service en janvier 2016.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/12/13/97001-20171213FILWWW00228-suicide-d-une-detenue-du-centre-penitentiaire-de-riom.php
============
(période critique septennale des 42 ans - rythmes courts à voir)
nous sommes dans une sorte de cercle vicieux : les jours et épisodes critiques de nos rythmes psychiques peuvent être à l'origine de troubles psychiatriques mais aussi de beaucoup d'autres autres (délinquance et drames en tout genre) et on valse en prison, ce qui explique probablement que 30 à 40% de la population carcérale est atteinte de troubles psychiatriques... cela correspond par exemple à nos périodes critiques septennales pouvant s'étaler selon les cas sur une durée de trois années sur sept, trois jours sur sept - pendant lesquels aussi on se suicide) c'est à vérifier mais pour résoudre cette équation il faudra s'intéresser aux épisodes critiques des rythmes psychiques humains et ensuite soigner leurs effets autrement que par de la prison...

drame

Nouvelle Zélande : une jeune femme décède quelques heures après son mariage C’est juste après avoir dit oui à son époux que Jamieka McCarthy, une Néo-Zélandaise de 26 ans est morte d’une infection méningococcique. Selon news.com, c’est durant la cérémonie que la jeune femme aurait avoué ne pas se sentir bien. En fait, sans le savoir, Jamieka McCarthy avait attrapé le virus méningococcique, qui la rongeait. Toutefois, elle a tenu à dire oui à son chéri, Alistair John. Malheureusement, quelques heures seulement après son mariage, la jeune mariée est décédée. (...)
https://www.minutenews.fr/actualite/faits-divers/nouvelle-zelande-jeune-femme-decede-quelques-heures-apres-mariage-246938.html
============
Jamieka Dianne McCarthy-Ngapera. Lived: 13/09/1991 - 10/12/2017.

10 décembre 2017 (13/09/1991)
Me 6
Je 7
Ve 8 E(8)
Sa 9 P(17)
Di 10 P(18)
Lu 11 P(19) I(17)
Ma 12
Me 13

 (P17/P19 est notre plus gros "down" physique : il nous arrive tous les 23 jours. cela reste à étudier mais les maladies ont probablement tendance à "profiter" de nos états de faiblesse momentanés)

mercredi 13 décembre 2017

chute

Wu Yongning se tue en faisant des tractions au 62e étage d'un building Célèbre en Chine pour ses acrobaties au sommet des immeubles, Wu Yongning s'est tué en chutant du 62e étage d'un building en essayant de faire des tractions dans le vide. (...)
https://www.lequipe.fr/Ilosport/Musculation/Actualites/Wu-yongning-se-tue-en-faisant-des-tractions-au-62e-etage-d-un-building/858795
=============
(pas trouvé de donnée de naissance pour voir sa situation le 8 novembre dernier : en jour critique physique on n'a pas les forces que l'on a d'habitude)

édit pour une donnée de naissance trouvée en traduisant du chinois avec google et qui donne effectivement sur le jour/épisode critique le plus fort du rythme physique de 23 jours. c'est l'épisode P17/P19, et que je pensais trouver après avoir vu la vidéo : ici dans un épisode triple critique fort avec i9 et E1.

 根据网上资料介绍:咏宁本名吴永宁,性别男,1991年3月3日出生
 According to online information: Yongning his real name Wu Yongning, male gender, born on March 3, 1991

8 novembre 2017 (3/03/1991)
Ve 3
Sa 4 I(9)
Di 5 E(1)
Lu 6 P(17)
Ma 7 P(18)
Me 8 P(19)
Je 9
Ve 10
Sa 11

(P17/P19 nous arrive tous les 23 jours et dans son aspect physique - car il a également un effet de jour critique émotionnel sur le moral - c'est un peu comme le jour où nos piles sont trop faibles en cas de gros besoins ou subits besoins d'énergie : elles n'y suffisent plus...)

secoué... pas secoué...

Bébé secoué : ce drame impossible à avouer L’assistante maternelle, qui conteste depuis le début, a été condamnée à 3 ans avec sursis.  Une assistante maternelle de 31 ans a été condamnée par le tribunal de Nantes, lundi 4 décembre, à trois ans de prison avec sursis pour avoir violemment secoué un bébé, à Nantes. Dans sa famille, on la dit particulièrement « patiente avec les enfants » . D’ailleurs, son entourage la voyait bien enseignante. Il était plus simple pour commencer, dit-elle, d’obtenir un agrément d’assistante maternelle. « Fière » de sa capacité à « supporter les pleurs » , cette femme de 31 ans a décroché le sésame du conseil départemental. En octobre 2016, dans sa vie, ça allait plutôt bien. Cette mère de famille venait de se marier. Son compagnon signait tout juste un CDI. Elle avait trois bébés en garde. Quatorze mois plus tard, elle est jugée pour avoir violemment secoué l’un d’eux. (...) Le petit P., robuste bébé de 10 kg, réputé facile et souriant, y a échappé. Mais il n’avait que 6 mois quand il a fallu le placer sous morphine pour soulager ses souffrances. C’était le 13 octobre 2016, en fin de journée. Sa nounou venait de donner l’alerte. Un an après, il est encore trop tôt pour dire s’il en gardera des séquelles. Ce qu’il s’est passé ce jour-là restera dans le secret de l’appartement de l’assistante maternelle. « Je suis déjà jugée coupable alors que je n’ai rien fait, lance-t-elle fermement aux juges à l’ouverture des débats. Il faut une force, une certaine rage pour secouer un enfant comme ça. Je ne suis pas quelqu’un qui s’énerve comme ça… » Le problème, c’est que « deux sommités » , médecins experts nationaux de ce syndrome, assurent que l’enfant a été victime de violences peu avant l’arrivée des secours. Et l’assistante maternelle a passé sa journée seule. Son mari ? Au travail. Ses enfants ? À l’école. Et puis, il y a le témoignage d’un pompier. Il l’a entendue. « Elle disait : Qu’est-ce que j’ai fait ? Comment on va faire ? Elle culpabilisait. »
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/bebe-secoue-ce-drame-impossible-avouer-5424862
====================
on peut regarder ce que disent les rythmes gardienne/bébé... ils peuvent donner d'intéressantes indications : les bébés ont tendance à être secoués leur jour critique physique, parce qu'ils pleurent parfois beaucoup ce jour-là, et/ou lorsque le gardien se trouve lui-même en jour ou épisode critique et qu'il craque à cause de cela...

retrouvé mort

Une enquête ouverte après la mort d'un célèbre créateur de mode allemand à Monaco Le corps d'Otto Kern, résident monégasque de longue date, a été retrouvé ce lundi matin sur la terrasse d'un immeuble de l'avenue Princesse-Grace. Il aurait chuté d'une dizaine d'étages. Le corps sans vie d'Otto Kern, un designer de mode allemand installé à Monaco depuis le début des années 2000, a été retrouvé sur la terrasse d'un immeuble de l'avenue Princesse-Grace, ce lundi matin. Une enquête a été ouverte à la Sûreté publique pour déterminer les circonstances exactes de ce décès. Suicide ou accident? Suicide, accident, homicide... aucune piste n'est écartée après qu'Otto Kern a chuté d'une dizaine d'étages. Le drame se serait produit dans la nuit de dimanche à lundi, alors que la tempête Ana passait sur Monaco. "Un bruit sourd" Les habitants d'un appartement en contrebas de l'immeuble ont fait la macabre découverte, lundi matin, en ouvrant leurs volets. Le seul témoignage recueilli dans le voisinage a fait état "d'un bruit sourd" entendu durant la nuit. Bruit mis sur le compte de la tempête et du vent. "Le roi de la chemise" Habitué des rendez-vous mondains de la Principauté, Otto Kern était marié avec le modèle Naomi Valeska depuis 2008. Au moment du drame, Otto Kern était entouré d'une partie de sa famille. Sa disparition a créé un certain émoi en Allemagne où le créateur était populaire et considéré comme "le roi de la chemise et du chemisier". Marié quatre fois, il avait eu trois enfants.
http://www.nicematin.com/faits-divers/une-enquete-ouverte-apres-la-mort-dun-celebre-createur-de-mode-allemand-a-monaco-191859
==================
Otto Kern (* 8. Februar 1950 in Nürtingen; † 10. Dezember 2017)
10/11 décembre 2017 (8/02/1950)
Ve 8 I(26)
Sa 9 P(6)
Di 10 P(7)
Lu 11

(l'épisode critique physique P6/P7 n'est pas vraiment un épisode suicide)(à deux mois de l'anniversaire 68) (jour critique émotionnel est mercredi)

suicide

Un détenu de 40 ans se suicide en prison Un détenu de la maison d’arrêt d’Arras de 40 ans a été retrouvé mort ce mardi matin dans la cellule qu’il partageait avec plusieurs autres prisonniers.  C’est peu après 5 heures qu’un détenu a été retrouvé mort pendu dans sa cellule, à la prison d’Arras. L’homme, un ressortissant roumain âgé de 40 ans, devait purger une peine de prison jusqu’en octobre 2018. Une enquête a été ouverte par la police, qui se trouvait encore sur place en milieu de matinée. Les codétenus de la victime doivent être entendus pour faire la lumière sur ce drame.
http://www.nordeclair.fr/120217/article/2017-12-12/un-detenu-de-40-ans-se-suicide-en-prison
============
(rythmes courts à voir)

suicide

Claye-Souilly : un couple d’octogénaires se suicide chez lui au hameau de Bois Fleuri  C’est la femme de ménage qui a fait la macabre découverte. Un couple d’octogénaires a été retrouvé mort ce lundi à son domicile de Claye-Souilly. Il est environ 16 heures lorsque cette femme de ménage trouve les corps sans vie de cet homme et de son épouse âgés de 84 et 85 ans dans leur maison de Bois Fleuri. Des blessures par armes à feu sont à l’origine des décès. Selon les premiers éléments de l’enquête confiée au commissariat de Villeparisis les deux retraités se seraient suicidés de façon concertée avec une arme à feu ce qu’ils auraient précisé dans une note retrouvée par les policiers.
http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/claye-souilly-un-couple-d-octogenaires-se-suicide-chez-lui-au-hameau-de-bois-fleuri-12-12-2017-7448259.php
=======
(périodes critiques septennales communes ou successives des 84 ans - rythmes courts à voir, les suicides ayant tendance à avoir lieu le jour critique émotionnel)

crucifiée

Was zum Teufel hat sich Sophia dabei gedacht? Sophia Thomalla Heiliger Bimbam! Sophia Thomalla macht für eine Werbeaktion auf Jesus Bei dieser Aktion fällt man vom Glauben ab! In Bustier und Mini-Wickel-Rock hängt Model und Moderatorin Sophia Thomalla (28) am Kreuz – Arme und Beine ans Holz gefesselt. Was das soll? Die Thomalla verdient mit der Jesus-Kopie Geld. Das Kreuz-Gehänge ist eine Werbeaktion für „Lottohelden“ mit dem Slogan: „Weihnachten wird jetzt noch schöner.“ (...)„Glauben ist für mich nichts, was nur erlaubt ist, wenn es den Stempel einer Religion trägt. Ich glaube an mich und ich glaube an Karma. An gutes und an schlechtes. Wenn man prinzipiell so eingestellt ist, dass man gut zu anderen Menschen ist, dann ist das mein Glaube.“ (...)
http://www.bild.de/unterhaltung/leute/sophia-thomalla/was-zum-teufel-hat-sie-sich-dabei-gedacht-54170404.bild.html
================
la top model allemande Sophia Thomalla se fait remarquer en s'exposant attachée sur une croix façon Jésus crucifié... (lien ci-dessus) dans une publicité apparemment pour le loto. (en période critique septennale - ici des 28 ans - on est désinhibé et on n'a peur de rien :-)
(aussi : http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/2017/12/violent.html )

tentatives d'enlèvements

Val-d'Oise: Un homme déjà écroué suspecté d'avoir tenté d'enlever quatre fillettes  Son profil ADN correspond à celui d'un individu qui était recherché par les autorités... Quatre tentatives d’enlèvement de fillettes avaient suscité l’inquiétude au printemps à Pontoise (Val-d’Oise) : un homme de 28 ans, récemment condamné à de la prison pour agression sexuelle sur mineure, a été mis en examen dans cette affaire, a appris mardi l’AFP de source policière. Entre le 1er mars et le 27 avril, quatre petites filles de 8 à 12 ans avaient été agressées en partant pour l’école ou en en rentrant, dans différents halls d’un vaste ensemble immobilier de Pontoise appelé Les Hauts de Marcouville : 8.000 logements répartis dans 50 bâtiments reliés par les sous-sols et dépourvus de caméras, a indiqué la source policière. A chaque fois, leur agresseur leur met la main sur la bouche, menace de les tuer et les emmène au second sous-sol. Toutes parviennent à échapper à son emprise sans subir de sévices, (...)
http://www.20minutes.fr/societe/2186883-20171213-val-oise-homme-deja-ecroue-suspecte-avoir-tente-enlever-quatre-fillettes
===============
(période critique septennale des 28 ans - rythmes courts à voir)
police, médecine et psychiatrie gagneraient à s'intéresser aux rythmes et cycles psychiques humains... 

mardi 12 décembre 2017

bébé secoué

Angers L'ancien joueur du SCO a-t-il secoué son bébé ?  Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 19 janvier. Jean-Pierre Nsamé, franco-camerounais de 24 ans, comparaissait devant le tribunal correctionnel d'Angers ce lundi.  Ancien joueur professionnel du SCO d'Angers, il est poursuivi pour avoir brutalisé sa fille alors âgée de cinq mois et demi, en novembre 2015 à Angers. La petite présentait les symptômes du bébé secoué et souffre aujourd'hui d'un handicap visuel. Le footballeur nie avoir maltraité son enfant. Mais le ministère public, s'appuyant sur les rapports des experts, est persuadé du contraire. (...)
http://www.courrierdelouest.fr/actualite/angers-lancien-joueur-du-sco-a-t-il-secoue-son-bebe-11-12-2017-343251

Dimanche vers 21h30 (8/11/2015 ndlr), l’attaquant camerounais de 22 ans du club de football d’Angers (L1) a amené à l’hôpital sa fillette de cinq mois qui a été aussitôt prise en charge en réanimation avant que l’on ne lui diagnostique des hémorragies méningées importantes. Lundi, les médecins ont signalé au procureur de la République d’Angers Yves Gambert cette hospitalisation, diagnostiquant un syndrome du bébé secoué. Le footballeur a alors été arrêté avec sa compagne et, selon des informations concordantes, humiliés par les policiers. Placés en garde à vue, la mère a été rapidement remise en liberté: le jour des faits, elle était à Nantes, où elle est partie à 6h du matin, et n’est revenue que le soir en urgence après avoir appris l’hospitalisation de son enfant. «A priori, elle n’était pas là au moment des faits» qui se seraient déroulés dans l’après-midi, selon les examens médicaux, précise le procureur. (...)
http://www.mamafrika.tv/blog/cameroun-france-le-joueur-camerounais-jean-pierre-nsame-dans-la-tourmente/
===============
une situation le jour en question donne effectivement un épisode critique : (jour non directement critique mais situé entre deux jours critiques forts) 
8 novembre 2015 (1/05/1993)
Ve 6
Sa 7 E(22) I(9)
Di 8
Lu 9 P(17)
Ma 10 P(18)
Me 11 P(19)
Je 12
(lendemain du jour critique émotionnel et intellectuel et veille de l'épisode P17/P19 - à six mois de l'anniversaire - sortie période critique septennale des 21 ans
(rythmes du bébé à voir)

suicide

Seysses : un détenu retrouvé pendu dans sa cellule Un détenu de 35 ans qui était placé dans le quartier disciplinaire de la maison d'arrêt de Seysses, près de Toulouse, a été retrouvé mort, mercredi 29 novembre, vers 14 heures, par des surveillants de la prison. L'homme qui était libérable en 2020 a été retrouvé pendu dans sa cellule lors d'une ronde de contrôle. Les surveillants ont tenté d'effectuer les premiers gestes de secours mais la victime n'a pu être sauvée. Les secours se sont également rendus sur place. Cet homme avait été condamné dans le cadre d'affaires de violence et menace. Une enquête a été ouverte par le parquet de Toulouse.
https://www.ladepeche.fr/article/2017/12/11/2702437-seysses-un-detenu-retrouve-mort-dans-sa-cellule.html
==============
(période critique septennale des 35 ans - rythmes courts à voir)

accident

Frameries: Richard Rodriguez, 54 ans, perd la vie en percutant un pont Il était environ 4h30, dans la nuit de dimanche à lundi, lorsque les services d’intervention ont été appelés sur les lieux d’un dramatique accident, survenu à la rue de Mons, à Frameries. Une voiture, conduite par le Docteur Richard Rodriguez, 54 ans et originaire de Frameries, a percuté de plein fouet le pont de pierres situé à proximité du Parc d’Aventures Scientifiques et de Société (PASS). Les pompiers de Mons étaient équipés pour procéder à une désincarcération. Malheureusement, à leur arrivée, le médecin était déjà décédé. (...)Selon nos informations, la thèse du suicide est privilégiée. Il semble que le médecin circulait à près de 100 km/h au moment de l’impact, alors que chaussée est limitée à 50 km/h.
http://www.dhnet.be/regions/mons-centre/frameries-richard-rodriguez-54-ans-perd-la-vie-en-percutant-un-pont-5a2e22a7cd7095d1cd5cfdda
===============
(rythmes courts à voir)  (les suicides ont tendance à intervenir notre jour critique émotionnel)

(édit : *7/01/1963 donne effectivement jour critique émotionnel E15 et jour critique physique P7 à un mois de l'anniversaire 55 et donc de l'entrée dans la période critique septennale des 56 ans)
https://rythmescycleshumains.blogspot.fr/p/blog-page_23.html

lundi 11 décembre 2017

erreur

Metz : un père de famille se sait cancéreux pendant cinq jours  À Metz, un père de famille de 48 ans a été informé par son hôpital que son récent scanner avait révélé un cancer, avant que l'établissement ne reconnaisse une erreur de diagnostic cinq jours plus tard. Comment envisager le reste de sa vie quand, plusieurs jours de suite durant, on en percevait la fin de manière plus ou moins affirmée ? Une question qui se pose pour ce père de famille de 48 ans, habitant de Metz, qui s’est ainsi cru cancéreux pendant cinq jours. Nos confrères du Républicain Lorrain relatent que Stéphane se préparait à subir une intervention chirurgicale de l’estomac. (...) Mise au courant de la nouvelle, le médecin de Stéphane peine à croire que l’annonce ait pu être faite dans de telles conditions, et aussi que ce cancer n’ait pas pu être détecté plus tôt alors que des examens réguliers n’avaient rien révélé d’alarmant. Cinq jours plus tard, soit le mercredi 29 novembre et alors qu’il avait prévenu tous ses proches de sa maladie, le secrétariat du service en charge de son suivi informe Stéphane par téléphone qu’une “erreur” a été commise, et qu’il ne souffre finalement pas d’un cancer. (...)
https://www.24matins.fr/metz-pere-de-famille-se-sait-cancereux-pendant-cinq-jours-662284
============
un certain nombre de maux - dont certains ne font que passer, mais cela reste à étudier et découvrir - sont des "maladies septennales", car liés à notre "état particulier" lors de ces épisodes critiques... (période critique septennale des 49 ans)